C’est la première parlementaire à s’être intéressé à la pétition. Deux semaines après sa mise en ligne, la sénatrice de la Loire s’est manifestée en envoyant le texte de la pétition au Ministre de l’Agriculture, lui demandant de prendre position sur le sujet.